La Présidente du Conseil Régional de Nouakchott refuse encore de céder sa place PM Bechir et se retire de l'inauguration du câblage optique...

ven, 04/01/2019 - 15:17

20-02-2019 – La Présidente du Conseil Régional de Nouakchott (CRN) Mme Fatimetou Mint Abdel Malick a catégoriquement refusé une deuxième fois de se plier aux injonctions du chargé du protocole à la présidence, qui tentait de la réléguer au second plan des officiels, lors de l'inauguration ou du lancement des travaux des cables de la fibre optique, financé par la banque mondiale à hauteur de plus de 10 millions de dollars.

Ce cablage de fibre optique devra concerner Nouakchott dans quarante kilomètre de cable ainsi que toutes les grandes villes du pays. C'est à cette occasion que le chef de l'Etat devait assister, accompagné de quelques membres du gouvernement et naturellement du premier ministre. La présidente du conseil régional de Nouakchott qui devait être la première concernée, devait être reléguée au second plan des invités, ce qu'elle a catégoriquement refusé, préfèrant se retirer que de se voir humiliée.

Apparemment, Fatimetou n'est pas à son premier hic protocolaire avec les gars de la présidence, et c'est mal connaitre cette femme qui n'accepte jamais de se laisser faire. On se rappelle de son refus de serrer la main du puissant prince héritier saoudien Mohamed Ben Selmane, on la croyait fini, comme de son refus à accepter les mêmes faveurs que sa prédécesseur faisait à certains cadres et proches de l'ex-communauté urbaine.

Ce bout de femme de la Médina 3 est très coriace et autoritaire, contrairement à Matty Hamady, qu'elle a remplacé, une femme de l'intérieur joviale, indulgente acceptant tout même l'inacceptable.

                                                                                                              > Dahamok.......