Douane de Mauritanie (suite) - O. Mammy et la douane doivent passer, eux aussi, devant la Commission d'Enquête Parlementaire (CEP)...

lun, 03/08/2020 - 17:51

Cette douane mauritanienne oeuvre contre tous les mauritaniens, riches ou citoyens lambdas, c'est une douane de lobby, commerçante, politicienne, militariste, bref anti-nationale.

Qui peut, un instant imaginer la loyauté de l'actuel D.g de la douane à la nouvelle donne Ghazouanienne de changements ? Personne ne peut y croire, au vue de l'extrême, voire aveugle loyauté naguère à Aziz, - qui sera bientot traduit devant une haute cour de justice pour "Haute Trahison" - et il ne sera et ne devra pas être seul. Parmi ses compagnons qui devront ou seront cités, outre les Pm, O. Mammy et dans une certaine mesure Ndiaga devront répondre sur leur gestion respective anti-nationale, avec laquelle ils ont géré la douane.

Qui a déjà vu une douane dans le monde, faire de la politique ?
Assistant aux meetings par délégations au candidat Ghazouany, ce que le jeune inspecteur très strict Dah Hamady, actuellement puni à Kaedi avait excellé à faire, sous la bénédiction du Dg.
La nomination de O. Moyne (voir photo 3ème rang à droite), au pk 55, suite à un ralliement stratégique de sa Jemaa à "Ajouer" au camp de Aziz, sont des exemples criants de tant d'autres...

La douane commerçante, puisqu' elle vérifie à peine les bateaux embarquant à bord des marchandises destinées à la famille Ghadda, qui se ravitallait naguère chez Noueghedh où Ehl Abdallahi et s'est retrouvée le premier importateur de tous les produits alimentaires, comme : riz, huiles végétales, sucre, laits etc...

Aucune fouille verification n'est faite, même à des conteneurs parfois douteux, mais du fait que le boss, entendez Aziz a appelé le poltron d.g O. Mammy, donc aucune fouille n'est effectuée.

D'où ce grand doute à savoir si cesdits conteneurs ne contiendraient pas de la drogue, des dollars des euros falsifiés, qui seraient échangés contre les vraies devises de la Bcm ?

Une douane de lobby, quand seuls les proches de Aziz et leurs alliés avaient les facilités toutes les facilités, que O. Mayouf avait l'exclusivité d'appliquer, sans avoir besoin, à chaque fois, de consulter son chef de bureau, entendez le servile et faible Khaled.

De près de cinq cents agréments de transitaires accordés par la direction de la douane depuis l'indépendance, à peine une soixantaine est active, de ces soixante, cinq à huit transitaires sont des noirs... Et ils ne trouvent le salut que grace à des commerçants Soninke, qui veillent avec couage à ravitailler des proches, difficilement installés à Nouakchott, et coriacement concurrencés dans leur commerce essentiellement de matetiel de maison et bureau déjà utilisé en Europe, mais en bon état à bon marché.

La douane est raciste, puisque tous les chefs de bureau sont des bidhane ou pris comme tel, aucun courage ou honnêteté chez le dg O. Mammy à se dire que le monde change et il faille changer avec et donner la chance à chacun afin de gérer, bénéficier et se sentir dans son pays.

Enfin, la douane ne doit pas être à l'abri des enquêtes et vérifications faites sur les cas flagrants et excessifs de détournements.

Toutes les recettes qu'elle avait déclaré pendant le règne de Aziz, doivent être revues et comparées à ce qui est allé au trésor public et ce qui est allé aux différentes et nombreuses poches de O. Mammy, Aziz etc... La douane ne peut et ne doit échapper aux questions et investigations de la CEP, chaque douaniers mauritaniens ainsi pourra faire l'objet de vérification et comparaison de ses biens immobiliers apparents ou non et savoir comment il a pu bénéficier de cesdits biens; à débuter cette campagne par le Dg, les chefs de bureaux actuels, les contrôleurs, brigadiers et agents tout court qui font étalage d'une richesse excessive, bref cette corporation doit subir une lessive parlementaire de fond en comble.

>> Decryptage : la photo de l'article, réunit le d.g ainsi que les différents chefs de bureaux et hauts responsables de la douane mauritanienne sous Aziz...

De g.à droite : 1er rang, l'inspecteur chef du bureau du port Khaled, une tête brûlée complètement démantelé par O. Mammy; au centre O. Mammy une calamité nationale; 

L'inspecteur O. Bacar, detient l'enquête après une petite instabilité dans différents bureaux, une grosse direction, pour un homme sobre, qui affiche un certain désintérêt, pas extravagant, seul reproche à lui faire : la séquestration, il y a de cela quelques années, d'un vieux douanier illettré à sa porte comme planton, au temps où il était chef de la brigade au port; le jeune inspecteur intellectuel Sidi Mohamed, chef de bureau de l'aéroport Oum tounsy, malgré notre amitié, fait hélas ! partie des fidèles lieutenants de O. Mammy, ce qui ne l'honnore pas, il est cependant cité parmi les inspecteurs les moins appréciés par les usagers, ce qui est regrettable pour un jeune fonctionnaire comme lui.

3ème rangée en bas : le jeune Dah Hamady, inspecteur normalement irréprochable avec un cheminement et une vie très riche en enseignements, a bien servi la douane et O. Mammy au détriment de Rosso, où il avait oeuvré à semer la zizanie piur reussir un pari politique; prototype du douanier politicard négatif, servant de tout au dg sauf du proche qui peut dire "non", il a au moins investi dans l'agriculture à Rosso, mais ces prises de positions et blocages envers des ressortissants mauritaniens en voitures étrangères, de Gambie, Guinée-Bissau et du Sénégal ne lui ont laissé aucune chance, puisqu'il a été sorti du bureau de Rosso au moment ou il se prenait pour un intouchable aux anges; l'inspecteur Diallo, un diallobe se battant dans une douane en eau très trouble, orientée ethniquement, il n'y a à faire que lui souhaiter bonne chance et bon courage pour la suite; à l'extrême droite de bas de la photo, le fameux inspecteur O. Moyne, qui compte parmi les inspecteurs des douanes les plus nantis de la douane, après son parachutage doré au pk 55 par Aziz, pas O. Mammy, le voila jeté à une direction regionale de la douane du trarza, où il n'y a à faire que de casser ses doigts ou s'approprier les prérogatives du jeune chef de bureau O. Sweidatt sans histoire... Fin

Article actualisé ce jour 08 aout 2020 > 17h00... 

                                  > La Redaction ....